«

»

Juin 25 2017

Formation: la préparation physique en club de voile

Échange avec les entraîneurs de la ligue de voile Occitanie – © Julien Magurno

A la demande de la ligue de voile Occitanie, une formation sur la préparation physique en club de voile a eu lieu au Yacht Club de la Grande-Motte auprès des entraîneurs de ligue. Les thèmes abordées étaient la planification et la programmation de la préparation physique en club de voile. En club de voile, la progression d’un jeune marin passe par une amélioration de son niveau technico-tactique mais aussi par un développement harmonieux de ses qualités physiques en tenant compte de sa croissance et de sa maturation.

  • Un constat: manque de préparation physique en club de voile
  • L’idée: sensibiliser les jeunes pratiquants sur l’écoute de leurs corps par une éducation posturale et musculaire
  • Une évidence: une condition physique optimale ne peut qu’améliorer la pratique à l’entraînement et à la compétition

Ainsi, l’objectif est d’intégrer dans les clubs, même à petite dose, des exercices de préparations physique pour le jeune public. Simples et faciles à mettre en place, ces exercices visent à améliorer la condition physique et aident à affronter les exigences de la pratique (exemple: combattre la lombalgie). On entend par « condition physique » la faculté de l’organisme à répondre à l’effort effectué. Cela concerne autant le système cardio-pulmonaire que musculaire. En voile, la pratique confronte l’organisme à un effort physique mais aussi à une environnement spécifique. Le vent, l’humidité et le froid sont autant de facteurs qui augmentent les dépenses énergétiques.

Des échanges constructifs avec les entraîneurs

Les nombreux échanges avec les entraîneurs révèlent une réelle volonté d’intégrer plus de préparation physique en club de voile. Différentes solutions ont été apportées pour répondre aux difficultés qu’ils peuvent rencontrer sur le terrain. Bien que la dynamique en club de voile laisse peu de place à des entraînements « à sec », il est intéressant d’organiser des séances de préparation physique. En effet, une amélioration rapide de certaines qualités physiques ne passe que par un entraînement « à sec », c’est-à-dire de la préparation physique à terre. Il est aussi possible d’organiser des séances de préparation physique intégré dans la navigation. Ainsi on contribue au bon développement physique des jeunes marins, mais aussi technique et tactique car ils auront une meilleure condition physique sur l’eau.

Lors de la période hivernale, il est intéressant de mettre l’accent sur un renforcement harmonieux des masses musculaires. En période de pré-compétition, une préparation physique spécifique sera plus adéquate avec des exercices proches de la pratique.

En faisant simple et ludique chez les jeunes marins, il est donc essentiel de solliciter les qualités physiques car la dépense énergétique est au cœur de notre discipline tout en proposant des situations qui ne portent pas atteintes à l’intégrité des jeunes marins.

© Julien Magurno